L’écrin

 

 

 

Étrange et mystérieux

Posé à même la plage

Ce n’est pas un mirage

Juste un peu curieux.

 

Ce rocher a des allures de coquillage

C’est un écrin pour la plus belle des sirènes

Qui, à la nuit tombée se la joue comme une reine

En laissant sur le sable son plus beau sillage.

Auteur : Eva Joe

Ma plume ne s'essouffle jamais, elle dessine des arabesques sur la page de mes nuits, elle se pare comme un soleil en defroissant le ciel. En la suivant vous croiserez tantôt Pierrot et Colombine dans mes poèmes ou Mathéo et son secret et bien d'autres personnages dans mes nouvelles et mes suspenses.

11 réflexions sur « L’écrin »

  1. Bonsoir Evajoe,

    Quel superbe cliché. Je comprends qu’il t’inspire d’aussi jolis mots. La sirène, la nuit, lorsque personne traine sur la plage.. quelle image . Bravo!
    Gros bisous poètes
    🙂

    J’aime

  2. Quelle belle inspiration chère Eva ! La sirène va-telle apparaître, ou pas, hors de ce coffret de granit venu s’abandonner sur ce morceau de plage… Jolie histoire dont on peut imaginer la suite ! Bonne semaine à toi et merci d’être passée sur mon blog, bises de Shuki

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :